5% ELASTIQUE : LE PONT

architecte : Sara Bićanin
thèse : 5% Elastique
projet : Le pont 
coordonnées :  44° 49’ 24.75’’ N   20° 26’ 16.54’’ E
dimensions:  350m
description du projet  : L’architecture est toujours la réponse à la question qui n’est pas posée. (Nouvel). De par sa nature, elle doit être présente dans un espace limité et imaginaire, indéfinie et ambivalente. La limite, c’est une action ou un défi à dépasser et à nier. La question de la limite c’est la question de l’extension, de vibration, d’oscillation et de disparition dans le vide. L’architecture est une question de limites et /ou apparaît dans le pli de l'espace en tordant la réalité (Deleuze). On pourrait examiner l’élasticité de l’objet en le pliant, le dépliant et en l’emballant. Cela pourrait même rendre sa nature floue en laissant de l’espace pour l’architecture. Les ponts comme objets de l’infrastructure pourraient être définis dans la catégorie de « non-lieux » (Augé). L’idée est de les créer comme lieux d’intéraction entre les gens, l’eau, le ciel.


année : 2011
lien: sara.bicanin@gmail.com

 

 

 

 

 



2011. UN RÊVE : 'SANATORIUM'_ aleksandar ristović | UNE PROJECTION DE L'ÉVASION : LE PONTON_ nenad blagojević | UNE TRAJECTOIRE : LE CENTRE DE RECHERCHE_ marko marović | HÉDONISME : LES PLANTATIONS FLOTTANTES_ olga lazarević | INFINITÉ : LE CENTRE D'ŒNOLOGIE_ nikola andonov | LE TEMPS DE PLANCK : UNE STATION THERMALE_ luka mladenović | HORIZON DOUBLE : LA PISCINE_ sonja dedic | AMBIVALENCE : LE GRAND 8_ ivan alfeldi | TLE NOIR BLEU: LES PLONGEOIRS_ mila mojsilović | LA PLONGÉE : LE CLUB DE PLONGÉE_ milan dragić | AU-DESSUS DE LA MER : HÔTEL_ marija miković | 5% ELASTIQUE : LE PONT_ sara bicanin | THE BLUR: PARKLIFE_ milan jojic